Saturn

La Sega Saturn (セガサターン, Sega Satān), usuellement appelée Saturn, est une console de jeux vidéo de cinquième génération, conçue et commercialisée par le constructeur japonais Sega Enterprises, Ltd. Quatrième console de salon de l'entreprise japonaise, elle succède à la Mega Drive. Elle est sortie le 22 novembre 1994 au Japon, le 11 mai 1995 en Amérique du Nord et le 8 juillet 1995 en Europe. La Saturn fonctionne avec une architecture en double processeur CPU et dispose d'un total de huit processeurs. Ses jeux sont publiés en format CD-ROM et sa ludothèque se compose de plusieurs jeux issus de l'arcade, ainsi que de nombreux titres originaux.

Le développement de la Saturn débute en 1992, alors que Sega commercialise sa borne d'arcade baptisée Model 1. Conçu autour d'un nouveau processeur de la compagnie japonaise d'électronique Hitachi, le SH-2, Sega en intégrera un deuxième dans la console début 1994 afin de rivaliser avec la PlayStation de Sony, sortie en 1995. La Saturn est initialement un succès au Japon, mais ce n'est pas le cas aux États-Unis, malgré son lancement inattendu en mai 1995, quatre mois avant sa date de sortie prévue. Après les débuts de la Nintendo 64 fin 1996, la Saturn a rapidement perdu des parts de marché aux États-Unis et en Europe, où sa commercialisation est arrêtée en 1998. Au Japon, la Saturn sera supportée par son constructeur jusqu'en 2000. Écoulée à 9,5 millions d'unités dans le monde, la Saturn est considérée comme un échec commercial.

Bien que le système est reconnu en vertu de plusieurs jeux emblématiques, comme Nights into Dreams, Sega Rally Championship, Daytona USA ou encore les séries Panzer Dragoon, et Virtua Fighter, la réception de la Saturn est mitigée. Son architecture complexe rendant sa programmation difficile, le soutien limité des développeurs tiers de jeux vidéo et l'incapacité des équipes de développement de Sega à sortir un jeu de la série Sonic the Hedgehog, connu sous le nom Sonic X-treme, sont considérés comme les principaux facteurs des mauvais résultats de la console. La direction de l’entreprise japonaise a été également critiquée pour ses prises de décisions au cours du développement et de l'arrêt de la commercialisation de la console.

Source: Wikipédia